Leurre Vibration / Lipless Crankbait

Leurre vibration : lipless crankbait et lame vibrante

Aucun produit disponible pour le moment

Restez à l'écoute ! D'autres produits seront affichés ici au fur et à mesure qu'ils seront ajoutés.

Leurre vibration : lipless crankbait et lame vibrante

Leurre vibration : c’est un leurre de la catégorie des poissons nageurs lipless (sans bavette). On distingue une lame vibrante d’un lipless crankbait par son matériau. La lame vibrante est en métal, classiquement désignée autour d’une tête plombée et plus récemment dans des matériaux plus éco friendly comme le tungstène. Au leurre vibration est efficace sa densité pour le faire arriver rapidement sur les bons postes même par fort courant pour la pêche au leurre linéaire et verticale du sandre.

Le vibration est un leurre en résine ABS, injectée, disposant de poids sous forme de billes aciers mobiles ou pas. Quelques fois on trouve des masses fixes en tungstène, usinée sur la géométrie du leurre. Ce type de leurre marche quand les poissons ont la boucle clouée et refusent tout autre type de leurres !

Origine, design et performance

Pour commencer, ce leurre est originaire des états unis, conçu pour la pêche au leurre du black bass avant l’arrivée du spinnerbait. Il présente un grand intérêt par sa densité, lui permettant d'être lancé à grande distance. Ne vous y trompez pas, grandes distances de lancé ne veut pas dire leurre incapable de pêcher avec précision ! Bien au contraire on trouve différents modèles vibrations avec des formes plus ou moins similaires.

Le dénominateur commun est un méplat, situé sur la tête, permettant au leurre d’osciller sur lui-même on appelle cela le rolling. Il existe des formes organiques, d'autres beaucoup plus géométriques qui concentrent leur attrait sur la sonorité ou le type d'action de nage. Le lipless crankbait est l'un des rares leurres capables de pêcher malgré de forts vents et la présence de vagues, peu de leurres durs peuvent en dire autant. Les terrains de jeu du leurre vibration et de la lame vibrante sont nombreux : pêche de prospection du bord, verticale et pêche au leurre des gros sandres en pélagique, dans laquelle il excelle.

Pour conclure ce qui fait l’intérêt d’un leurre vibration est sa capacité à déplacer l'eau et atteindre rapidement une couche d’eau précise. Il est vivement conseillé d'utiliser un ensemble casting pour pêcher avec ce type de leurre qui peuvent tirer dans la canne. L’action idéale d’une canne pour la pêche au lipless crankbait est une action souple avec réserve de puissance on choisit en priorité action regular ou moderate fast.

A ce propos la tresse est à proscrire pour pêcher avec ce type de leurre. En effet la tresse présente un côté cassant, qui est une faiblesse pour exécuter des lancés longues distances, elle provoque aussi des décrochés de poissons par son manque de souplesse. On choisit un corps de ligne en mono filament ou fluorocarbone, ma préférence se porte sur les nylons Crystal ayant le moins de mémoire possible.

Pêche et animation leurre d'un leurre vibration / lame vibrante

Pour commencer les animations employées avec une lame vibrante et un lipless crankbaits aussi appelé leurre vibration, sont les mêmes. Que ce soit en pêche du bord, bateau ou float-tube, une animation linéaire permet de couvrir de grandes zones pour localiser les poissons actifs. C’est un leurre de prospection rapide qui n’a pas son pareil. À cette animation linéaire, typé dent de scie, par sa dentié, la phase descendante est décisive !

Cette phase est capitale, temps à l'amerrissage du leurre qu’après une tirée où survient souvent l'attaque. La première chose à faire est de définir le nombre de seconds nécessaires pour qu'il parcourt 1 M de profondeur. À partir de cette donnée, vous êtes capable, en comptant le nombre de secondes pendant la descente, de connaître précisément la profondeur de votre zone de pêche.

Après avoir évalué la profondeur d'eau, en cas de prise, on trouve facilement la couche d'eau à laquelle les poissons sont actifs. Pour la pêche linéaire on lance le leurre à distance, on contrôle la descente avec une bannière semi tendue qui permet de sentir la touche mais de ne pas brider la descente du leurre. Une fois le contact avec le fond effectué, on opère une tirée plus ou moins ample selon humeur des carnassiers, en récupérant au moulinet l’excédent de fil. De cette manière le leurre décrit un parcours en dents de scie lui permettant d'exploiter la couche d'eau inférieur proche du fond.

C’est le leurre idéal pour la pêche de gros sandre et carnassiers en hiver mais aussi pour pêcher le sandre toute l'année et en toutes conditions ! À noter qu’un lipless crankbait est efficace pour les pêches en mer du bar et du loup tout au long de la saison. Pour la pêche en bateau on pratique une pêche pélagique ou pêche verticale en prospectant les cassures de fond. Pour la pêche pélagique le leurre vibration est irremplaçable. En approche d'un écho de carnassier décollé, le pêcheur gère la dérive du bateau, vent et déplacement du poisson !

L’action de pêche peut vite devenir un casse-tête avec un leurre manquant de densité pour descendre à l'aplomb avec une présentation impeccable. Pour la pêche verticale du sandre on met la priorité sur les cassures de fonds mais aussi lit de la rivière et structures aquatiques comme piles de pont, vestiges et arbre noyés. Enfin pour une utilisation de pêche du bar et loup en mer, la pêche en traction avec une lame vibrante est très efficace.